Qu’est-ce que le Fantastique ?

La littérature de l’imaginaire est composée de quatre genres traditionnels. Voici un petit rappel des définitions 🙂 Bien sûr les univers se déclinent, se croisent et s’entrecroisèrent… ces définitions sont la base pour se repérer.

Fantastique : on définit le fantastique comme étant l’irruption d’un fait irréaliste dans un cadre réaliste, provoquant chez le lecteur et le personnage une hésitation entre logique et illogique, possible et impossible (ex : Le Horla de Maupassant ; Le nez de Gogol, etc.)

Il se décline en sous-genres. Les auteurs classiques (Maupassant, Poe, Nerval etc.) ont exploité l’angoisse, la folie et la peur… ils se sont inspirés des romans gothiques, des premières histoires de vampires écrites au début du 19ème siècles ; d’autres auteurs, au 20ème siècle, ont exploité les ressorts du genre pour décrire une autre vision de la réalité (Borges, García Márquez). Ils s’inscrivent dans le courant du réalisme magique. Plus récemment, Hervé Le Tellier dans L’anomalie, Prix Goncourt 2020, a exploré un récit alieno-technologique de la réalité. J’ai souhaité, avec Les Fantaisies du Mal, renouer avec une tradition russe (incarnée par Gogol, puis Dostoïevski) du fantastique, qui relègue la peur au second plan, se moque du réel pour laisser place à l’absurde et à l’humour grotesque.

Le Fantastique se décline aussi dans le cinéma (Dans la peau de John Malkovich, Un jour sans fin, etc.), dans les séries, etc. J’en parlerai dans un autre article.

Citation de Tzvetan Todorov, dans Introduction à la littérature fantastique

Merveilleux : genre littéraire où le surnaturel se mêle à la réalité. Il est complètement accepté par le lecteur, le narrateur et les personnages (ex : les contes de fées)

L’essentiel des épisodes des Contes du soir appartient au genre merveilleux 🙂

Fantaisy : mouvement très en vogue ! La fantasy est un genre défini par la création d’un monde alternatif inclus, parallèle ou totalement dissocié du nôtre, répondant à ses propres lois, semblables ou non aux nôtres et dans lequel se mêlent les mythes, les légendes, les croyances et la magie qui sont acceptés sans condition par le lecteur. (ex : Le Seigneur des Anneaux, Star Wars, etc.)

Science-Fiction : genre littéraire qui fait intervenir le scientifiquement possible dans l’imaginaire romanesque (ex : les BD de Enki Bilal)


Les Fantaisies du Mal est sorti le 3 janvier 2022.

Lire le premier chapitre

Un avant-goût ? Découvrez la nature du Mal via l’un des principaux personnages : Léo-Pol Medvedev.

Commander le livre

En eBook (1,99 €) ou en papier, Les Fantaisies du Mal est disponible sur plusieurs plateformes 😉

Pour en savoir plus sur l’expérience d’écriture, sur l’influence du fantastique dans les arts etc. et discuter comme au café du commerce, il y a ce blog mais aussi les pages facebook et instagram.

Et si vous avez lu le livre, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *